Rotary Club Alès Cévennes > Le Rotary > Histoire du Rotary International

Histoire du Rotary International

Au fil du club depuis 1905

23 février 1905 : quatre provinciaux fondent le Rotary à Chicago

              Les quatre premiers Rotariens : Gustavus Loehr, Silvester Schiele, Hiram E. Shorey, Paul P. Harris.

Les quatre premiers Rotariens : Gustavus Loehr, Silvester Schiele, Hiram E. Shorey, Paul P. Harris.

             Paul Harris Président du RI

Paul Harris Président du RI

Un avocat, un ingénieur, un tailleur et un négociant décident de se réunir régulièrement, entre hommes.
Le Rotary est né !

Le 23 février 1905, le Rotary a vu le jour aux Etat Unis, dans la ville d’Evanston près de Chicago, Illinois. Crée par Paul P. Harris (avocat) et 3 de ses amis : Silvester Schiele (négociant en charbon), Gustavus E. Loehr (ingénieur des mines), Hiram E. Shorey (tailleur) dans l’objectif de promovoir la solidarité entre hommes d’affaires.

Les réunions se tenaient à tour de rôle sur le lieu de travail de chacun des membres, d’où le nom de « Rotary ». Afin de favoriser la diversité au sein des clubs, il fut décidé de n’admettre qu’un seul représentant par profession ou par branche d’activité. À l’idée de favoriser les contacts entre hommes d’affaires devait très rapidement venir se greffer la notion d’action humanitaire.

Chaque club fixe ses activités en fonction des quatre domaines d’action, définis à partir du But du Rotary : intérieures, professionnelles, d’intérêt public et internationales.

Les programmes locaux et internationaux du Rotary sont financés par les cotisations des membres et par le produit financier récolté par les actions des clubs.

Un siècle après sa création, le Rotary est devenu à l'échelle mondiale une force de proposition, d'actions et de progrès unique en son genre.

Cet engagement se traduit  par la mise en œuvre et le financement de programmes au profit de la santé, de l'éducation, de la formation de la jeunesse, de l'accès à la ressource en eau et du développement des pays pauvres.

Les Rotariens développent leurs programmes à la demande ou en coordination avec les organismes internationaux comme l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), l'Unicef ou en France avec l'Etablissement Français du Sang (l'EFS).

 

Le Rotary aujourd’hui

Le Rotary International compte environ 1,2 million de membres répartis dans 33 800 clubs dans plus de 200 pays et régions.

Au 30 juin 2011, la France comptait 1058 Rotary clubs et 33 600 Rotariens soit 1 Rotarien pour 1 920 habitants.

En comparaison avec des pays similaires, le ratio est supérieur. En revanche, un Rotary club français compte seulement 33 membres en moyenne.

Le Rotary a connu une forte progression dans la France d'Outre-mer ces vingt dernières années, passant de 25 à 51 clubs soit 1 100 Rotariens.
La croissance du Rotary francophone se situe au Maghreb, au Moyen-Orient, en Afrique ... comme dans l'Océan Indien et les Antilles.

 

Les grandes dates du Rotary :

1905 : Création le 23 février du Rotary club de Chicago par un jeune avocat, Paul Harris, et trois amis.

1917 : Lancement de la Fondation Rotary, devenue aujourd’hui l’une des plus importantes fondations privées au monde.

1921 : Naissance du Rotary en France, avec le club de Paris. Cela a donné lieu à une réception par le Président de la République à l’Elysée.

1923 : Adoption du dessin définitif de la roue rotarienne comme emblème officiel.

1943 : Une conférence rotarienne à Londres, sur l’éducation et les échanges culturels, est à l’origine de la création de l’UNESCO.

1945 : 49 Rotariens participent à la rédaction de la Charte des Nations Unies.

1947 : Décès du fondateur du Rotary ; les dons remis en sa mémoire servent à la création du programme des bourses.

1962 et 1968 : lancements des clubs Interact et Rotaract, clubs service de jeunes patronnés par les Rotary clubs.

1989 : Les femmes sont admises à devenir membres des Rotary clubs.

2005 : Le Rotary International célèbre ses 100 ans. Plus de 2 milliards d’enfants ont été depuis 20 ans vaccinés dans le monde contre la polio, dans le cadre du programme PolioPlus, initié par le R.I.

2008 : Catherine Noyer-Riveau (R.C. de Paris) devient la première femme de l’histoire élue au Conseil Central du Rotary International.

Le but du Rotary :


Le Rotary a pour objectif de cultiver l’idéal de servir auquel aspire toute profession honorable et, plus particulièrement, s’engage à :

  •  Mettre à profit les relations et contacts pour servir l’intérêt général
  •  Observer des règles de haute probité dans l’exercice de toute profession ; reconnaître la dignité de toute occupation utile ; considérer la profession de chaque Rotarien comme un vecteur d’action au service de la société
  •  Appliquer l’idéal de servir dans la vie privée, professionnelle et publique
  •  Faire progresser l’entente entre les peuples, l’altruisme et le respect de la paix par le biais de relations amicales entre les membres des professions, unis par l’idéal de servir.

La Devise du Rotary : "Servir D'abord"